dimanche 8 mars 2015

Sunday Post: La Journée de la Femme



     J'ai beaucoup hésité quant à l'écriture de cet article. Devais-je l'écrire ou non ? Aurait-il intéressé les foules ? Et puis je me suis dis que mon blog n'était pas qu'un blog beauté mais un blog féminin dans tout son ensemble pouvant regrouper n'importe quel thème. 

     Quand j'étais plus jeune et même durant mon adolescence, je ne mesurais pas encore l'impacte qu'avait cette journée. Pour moi c'était juste une journée où on mettait en valeur la femme et puis basta. 

     Petit à petit, j'ai mûri et grandis aussi. Quelques années seulement entre cette petite fille innocente qui croit au gentil terrassant le méchant et cette jeune femme que je suis devenu qui donnerait toute son énergie pour les droits des femmes. Féministe ? Peut-être, sûrement. Je ne m'en rends compte que lorsque je suis confrontée à l'injustice dont la femme peut faire face. 

      Plusieurs fois je me suis insurgée face à la condition de la femme dans le monde. Je fais mon "J'accuse", seule dans mon coin ou face à mon mec qui comprend ma colère. Je suis cette personne qui croit en l'humanité, en la bonté dans chacun de nous. Vous vous rappelez du 7 janvier ? J'ai pleuré à chaude larmes pendant des jours. 

     Quand je vois qu'en ce jours-ci je reçois par dizaine des offres commerciales pour fêter la journée de la femme, ça m'énerve. Aujourd'hui, maintenant, une femme est sûrement battue, violée, tuée, brûlée parce qu'elle est une femme, parce qu'elle veut aller à l'école et parce qu'on a nous inculqué il y a longtemps que la femme est inférieure à l'homme. A ça, je dis non. Non à l'injustice. Non à cette soumission car je, tu et nous ne sommes pas soumises. 

      Non à cette femme harcelée dans la rue, non à cette femme qui vit dans un pays où le viol est utilisé comme arme de guerre, non à l'inégalité. 

     J'ai suis écœurée par l'indécence de cette récupération commerciale "Hey c'est la journée de la femme, voici -50% sur toute la boutique !". J'ai envie de vomir quand je vois ça. J'ai même honte de voir qu'on préfère focaliser notre attention sur ça que la VRAIE condition de la femme dans le monde. 

      Si cette journée s'appelle La Journée Internationale des Droits des Femmes ce n'est pas pour rien. Il y a une vraie raison, un combat de tous les jours pour qu'un jour la femme soit l'égale de l'homme, qu'elle soit respectée pour ce qu'elle est. Je me souviens de ce jour où un homme m'a interpellé dans une galerie marchande avec son regard qui me faisait sentir que je n'étais qu'un bout de viande. Plus tard, j'étais dehors à attendre mon copain, et cet homme est arrivé m'accosté pour "parler". Je me suis armée de tout mon courage pour lui réclamer des excuses pour son comportement insultant et inacceptable. Je les ai obtenus et croyez-moi j'étais fière. J'étais passée du bout de viande à la femme qui s'est confrontée à un homme, plus grand et plus imposant qu'elle, pour que le respect qu'elle mérite lui soit redonné. 

     Je rêve du jour où la femme n'aura plus peur. Pour qu'elle ne soit plus battue, violée, brûlée, insultée, méprisée mais respectée. Il faudra du temps, de l'éducation car c'est un pilier fondamental dans notre société. Sans éducation tout s'effondre. Ce jours arrivera, c'est certains. J'ai confiance. 




Kiss on your cheeks xxx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ces petits mots xxx

Thank you for those little notes xx